Bûche glacée au chocolat blanc, fruit de la passion et pralin

Je pense que vous l’aurez compris, j’aime la nourriture. Manger est sans doute une de mes plus grande passion^^. Mais quand arrive la période des fêtes de fin d’année, je ne réponds plus de rien !

Avant de devenir végé, les repas de fête ne m’embalaient pas des masses. Je n’ai jamais aimé le foie gras (euuuurk), ni les huîtres, que j’étais forcée de goûter quand j’étais enfant : “Tu en manges au moins une, pour goûter !”… Je me souviens en avoir gardée une dans la bouche une demi heure, incapable de l’avaler… Oh désespoir… Mais je ne voudrais pas vous couper l’appétit (si c’est déjà fait, continuez à lire, ça va vite revenir croyez moi) 😉

C’est donc un véritable plaisir pour moi de pouvoir préparer et surtout faire découvrir à ma famille des plats aussi bons que beaux (bin quoi c’est vrai^^), festifs et surtout sans cruauté. Même si les traditions ont la vie dure et que la plupart des membres de ma famille ne sont pas prêts à laisser tomber le saumon fumé le soir du réveillon, ils goûtent avec plaisir les plats que j’apporte, et se resservent généralement sans que j’ai besoin de les forcer.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez dû remarquer que je suis un vrai bec sucré et que j’ai tendance à me focaliser sur ces recettes en particulier. La tradition de la bûche étant bien ancrée dans notre société, quand Natasha du blog Echos Verts m’a contactée pour réaliser une bûche végétale de ma création dans le cadre de  l’éco défi du mois de décembre j’ai sauté au plafond ! Je vous laisse découvrir son article d’introduction à ce nouvel éco défi sur lequel 24 blogueuses dont moi même, travaillons depuis plusieurs semaines. Un e-book de nos recettes sera également créé par Natasha et vous aurez la possibilité de le recevoir sous votre sapin (ou plutôt dans votre boîte mail, mais ne chipotons pas) en cliquant sur le lien en bas de cet article.

Ce défi se présente sous forme de calendrier de l’avent, ce qui veut dire qu’une recette de bûche est proposée par jour, du 1er au 24 décembre. Tant d’occasions de proposer une alternative végétale, il y en a pour tous les goûts ! Et comme le partage c’est la vie, voilà la recette qui à été publiée hier : La bûche façon tiramisu du blog La gourmandise selon Angie. Vous pourrez aussi retrouver la recette de demain sur le blog Become a dinausor 🙂

J’ai pour ma part décidé de faire une bûche à base de chocolat blanc, un ingrédient que l’on voit rarement dans le “milieu” vegan. Je n’en avait pas mangé depuis une éternité (mon dernier souvenir remonte à l’école primaire et à la fameuse plaquette avec le dauphin, c’est dire) et j’avais un peu peur que la version végane soit…bizarre. J’ai tout de même tenté le pari et je ne suis pas déçue ! Après quelques frayeurs suite à une rupture de stock générale de chocolat blanc (???) j’ai enfin reçu le Graal et j’ai pu me mettre aux fourneaux.

img_2139

INGRÉDIENTS

Pour le pralin :

75g de noisettes non mondées (plus 8 pour la décoration), 75g de sucre roux.

Pour le biscuit au pralin :

150g de pralin (préparation du dessus), 50g de sucre, 60 ml d’huile neutre, 200ml de crème végétale, 150g de farine T80, 1/2 sachet de levure chimique, extrait de vanille au goût, une pincée de sel.

Pour l’insert passion :

15 fruits de la passion (plus 6 pour la décoration), 2 cuillères à soupe de sirop d’agave, 2g d’agar agar.

Pour la mousse au chocolat blanc :

500g de chocolat blanc (voici celui que j’ai utilisé, même si ce n’étais pas mon premier choix il reste très bien), 250g de crème à fouetter pour chantilly (j’ai utilisé celle au riz de Soyatoo), 1 cuillère à soupe de sirop d’agave, 1 pincée d’agar agar.

Pour le glaçage au chocolat blanc :

200g de sucre, 170 ml d’eau, 150 ml de crème végétale, 80g de chocolat blanc, 1/2 sachet d’agar agar.

img_2141RECETTE  

J’ai conscience que cette recette peut paraître longue, mais je vous donne surtout beaucoup de petites indications afin de réussir votre bûche à coup sûr, ce qui rallonge forcément l’article… Et puis on ne réalise pas ce type de recette tous les quatre matins^^

. Préparez le pralin (vous pouvez très bien en utiliser du tout prêt). Placez les noisettes et le sucre dans une grande poêle haute sur feu moyen jusqu’à ce qu’un caramel lisse se forme et enrobe les noisettes. Retirez du feu et laissez tiédir le mélange. Cassez ensuite les noisettes enrobées en petits morceaux et passez les au blender jusqu’à l’obtention d’une poudre. Si votre blender n’est pas assez puissant, ne prenez pas de risque et passez votre mélange au robot ménager. Le processus sera légèrement plus ont mais le résultat sera le même… Vous avez maintenant votre pralin.

. Pour le biscuit : Mélangez le pralin obtenu avec le sucre et l’huile. Ajoutez la crème végétale et fouettez bien cette préparation. Incorporez la levure chimique, l’extrait de vanille, la pincée de sel et la farine petit à petit. Une fois la pâte bien lisse, étalez la sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et tassez en tapotant la plaque pour bien répartir le mélange. Enfournez à 180°C pour 20 à 25 minutes (le biscuit doit être doré). Sortez le du four et réservez.

. Pour l’insert passion : Placez un chinois ou une passoire très fine au dessus d’un saladier. Ouvrez vos fruits de la passion et videz les dans la passoire. Récupérez le jus des fruits (j’ai personnellement utilisé un sac à jus – un sac à vrac en toile fait aussi l’affaire – afin d’extraire un maximum de jus) afin d’obtenir 200 ml de liquide. Ajoutez de l’eau si nécessaire. Placez le jus dans une casserole avec le sirop d’agave et l’agar agar. Portez le tout à ébullition environ 2 minutes en remuant puis ôtez du feu. Versez dans le moule à insert puis placez au congélateur au minimum 30 minutes.

. Pour la mousse au chocolat blanc : Placez la crème à fouetter au congélateur environ 10 minutes. Faites fondre à feu doux le chocolat blanc et l’agar agar en remuant délicatement. Lorsque le chocolat est fondu, retirez du feu et laissez tiédir (étape importante). Fouettez la crème pour chantilly préalablement refroidie au batteur électrique et ajoutez le sirop d’agave. Une fois que vous avez obtenue une consistance bien ferme, incorporez petit à petit (autre étape importante) le chocolat blanc.

img_2146

MONTAGE

Versez la moitié de la mousse au chocolat dans votre moule à bûche, tapoter le moule sur votre plan de travail pour enlever les bulles d’air. Démoulez votre insert et posez le délicatement sur la mousse au centre du moule. Recouvrez du reste de mousse au chocolat et tapotez le moule à nouveau. Découpez votre biscuit à la taille de votre moule à bûche et posez le dessus. Filmez votre bûche et placez la au congélateur au minimum 6 heures, au mieux une nuit entière.

. Pour le glaçage : Placez dans une casserole le sucre, l’eau, l’agar agar et portez le tout à ébullition environ 2 minutes. Retirez du feu et ajouter la crème végétale. Faites fondre le chocolat blanc à feu doux dans une autre casserole et laissez refroidir (le glaçage doit atteindre 30°C). Une fois refroidi, incorporez petit à petit le chocolat blanc à la première préparation.

Démoulez votre bûche et versez le glaçage dessus (la bûche doit impérativement être TRÈS froide) uniformément mais assez rapidement. Replacez le tout au congélateur.

img_2128

DÉCORATION (facultatif mais conseillé)

. Noisettes enrobées de caramel : Piquez 8 noisettes dans des cures dents. Faites fondre un peu de sucre à sec dans une casserole jusqu’à l’obtention d’un caramel. Enrobez chaque noisette et piquez-les la tête en bas  pour laissez le caramel s’écoulez (j’ai utilisé la carton d’emballage de mon moule à bûche posé sur des bocaux en verre^^). Un fil va se former, il vous suffira de le couper délicatement à la longueur voulue au moment de dresser. J’ai utilisé le reste de caramel pour faire les petits points en le laissant couler au goutte à goutte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

. Flocons de neige au fruit de la passion : Utilisez le même procédé que pour l’insert mais utilisez 4g d’agar agar et placez le liquide obtenu dans un cercle posé sur un plaque recouverte de papier sulfurisé. Une fois la préparation bien figée, faites vos flocons (ou toute autre forme) à l’aide d’emporte pièces (voici ou j’ai trouvé les miens). Disposez les sur la bûche.

Vous pouvez replacer la bûche au congélateur et la garder plusieurs jours ainsi. Dressez les noisettes et les points de caramel juste avant la dégustation. Elle se déguste glacée, vous pouvez donc la placer 15 minutes au réfrigérateur avant de servir.

Bien sûr, toutes ces décorations sont facultatives et libre à vous de décorer votre bûche comme bon vous semble.

Bonne dégustation… Belles et heureuses fêtes à tous !

20 commentaires sur “Bûche glacée au chocolat blanc, fruit de la passion et pralin

  1. Merci pour cette bûche très gourmande et joliment décorée !
    Pour la mousse au chocolat blanc, comment l’agar agar peut-il “tenir” la préparation si celle-ci ne bout pas quelques minutes ?
    Merci de votre réponse et belles fêtes !

    1. Bonjour, j’ai ajouté l’agar agar par sécurité en le chauffant avec le chocolat blanc, la crème à fouetter étant déjà bien ferme la préparation se tiens plutôt bien! En plus c’est une bûche glacée donc pas de soucis de tenue de ce côté là… Après l’avoir mangé, il m’en restait un petit bout qui à patienté 2 jours au frigo et elle est restée en place 😉 Belles fêtes à vous

    1. Oups…autre petite question…est-il possible de préparer cette bûche vendredi pour dimanche ? Et si oui, une fois terminée faut-il la garder jusqu’à dimanche au frigo ou au congèl ? Merci!

          1. Merci, joyeux Noël à vous aussi
            Quelle est la taille du moule que vous avez utilisé ?
            Si on sort la bûche du congélateur 5 min avant de la manger et qu’on la place au réfrigérateur, elle n’est pas trop dure ?

          2. Effectivement, j’ai fait un update de l’article, 15 minutes à une demi heure au frais sont mieux pour avoir une consistance moins dure 😉

    2. Bonjour, pour le moule j’en ai utilisé un en inox, voici les dimensions : 50 cm de longueur, 8.5 cm de largeur et 6.8 cm de hauteur 🙂 en espérant que cela vous aide !

    1. Hihi 🙂 merci beaucoup! Je rougis un peu derrière mon écran… L’insert passion est selon moi ce qui donne toute la dimension à la bûche, le côté acidulé est super bon avec le chocolat blanc 😉 Ravie qu’elle te plaise. Belle fêtes de fin d’années gourmandes <3

  2. Alors comment te dire que ta bûche me donne TROP envie ! Une merveille franchement, elle a l’air fraîche et hyper gourmande j’avais trop hâte de voir ta recette au vu de ta photo sur Instagram !
    Bravoooo et belles fêtes de fin d’année 🙂

  3. Ta bûche est juste ma-gni-fique !!! Je l’avais vu sur IG et j’avais trop hâte de savoir comment tu l’avais faite et ce qu’elle contenait 🙂 Et il y a tout ce que j’aime dans ta buche : fruit de la passion, chocolat blanc et pralin !! C’est vrai que le chocolat blanc c’est assez rare d’en trouver du vegan ! J’ai vraiment envie de la faire celle là ! Merci pour les explications détaillées moi j’adore 😉

    1. Je suis super touchée, merci!! Contente qu’elle te plaise… Ce sont aussi mes saveurs préférées, je les ai toutes combinées et… Tadaaa 🙂 Difficile à trouver le chocolat blanc surtout qu’apparemment tout le monde avait décidé d’en commander au même moment!
      Je continuerais à vous écrire des pavés bien détaillés alors 😉 Belle journée à toi <3

Laisser un petit mot