Les huiles essentielles au quotidien

Les huiles essentielles peuvent être utilisées dans bien des domaines, de l’aromathérapie en diffusion en passant par les applications cutanées ou même en voie interne.

Bien que ces petits concentrés d’actifs soient naturels, ils n’en restent pas moins très puissants et ne conviennent pas forcément à tout le monde. Certaines HE sont contre indiquées voire interdites aux femmes enceintes et aux enfants, et il est possible de ne pas les supporter. Il est impératif de tester une huile essentielle avant de l’utiliser sur l’intérieur du poignet par exemple. Il vous suffit d’attendre 24 heures, et si aucune réaction n’est visible, vous pouvez vous en servir en toute sécurité. Si vous avez le moindre doute, consultez un médecin !

Personnellement, j’ai commencé par les utiliser dans mon diffuseur (la lavande le soir pour dormir, ou l’eucalyptus le matin pour donner un coup de frais), je les ai apprivoisées pour finalement les adopter dans mon quotidien. Je vous parle ici de celles que j’utilise le plus et dans quel but, mes vrais basiques en somme ! J’ai pris le parti de vous présenter mes huiles essentielles favorites par utilisation en les classant dans trois catégories distinctes : Celles qui me servent pour ma maison, celles que j’utilise pour ma santé et mon bien être et enfin celles dont je me sers pour mes soins et la “beauté” en général.

J’espère que cet article vous sera utile et si vous aussi vous ne pouvez pas vous passer de certaines huiles essentielles dites le moi en commentaire et partagez vos astcues 🙂

IMG_2420

Pour la maison

181179

  • Tea tree. Cette HE est certainement une des plus connues et pour cause elle est utile pour un millier de choses. Je l’utilise dans absolument toutes mes préparations pour nettoyer ma maison (sol, lessive, wc, nettoyant pour surfaces, liquide vaisselle…). Elles est anti bactérienne, anti infectieuse et anti fongique ! Elle fait aussi office de conservateur donc pas d’inquiétude concernant la durée de vie de vos produits d’entretien 😉

• Citron / Citronnelle. C’est celle que j’utilise en combinaison avec l’HE de tea tree. Ses propriétés antiseptiques en fond un excellent produit pour prendre soin de votre maison et je trouve qu’elle donne une bonne odeur de frais aux produits ménagers à base de Tea tree dont je n’apprécie pas vraiment la senteur.

• Orange douce, mandarine et cèdre atlas. J’ai choisi de regrouper celles ci car je les utilise principalement pour la même utilisation à savoir désodoriser ma maison. J’ai essayé tout un tas de combinaisons pour mes sprays d’ambiance (simplement un peu d’alcool à 90°C, de l’eau et des HE) et je reviens toujours à celle-ci. Ces odeurs douces et boisées me ravissent toujours, même après des années ! L’orange douce et la mandarine sont apaisantes et le cèdre atlas permet d’éloigner les mites des tissus. J’en vaporise dans toute ma maison, mais aussi dans mes placards.

• Lavande vraie. Je l’ai mise dans la catégorie “maison” bien que je l’utilise plutôt à des fins de bien être. C’est l’amie de mes nuits sereines, j’en met tout simplement quelques gouttes sur mon oreiller et dans le creux de mes poignets. Effet relaxant garanti !

IMG_2416.jpg

Un bobo ?

198053

• L’hélichryse (ou immortelle). C’est, je crois, la première huile essentielle que j’ai vraiment utilisée. Ma maman s’en servais sur moi quand j’étais plus jeune et je l’ai donc naturellement intégrée dans ma trousse de “secours”. J’en rachète toujours avant d’en manquer et je l’utilise dès que je me cogne (c’est à dire très souvent vu ma maladresse…), c’est d’ailleurs le plus puissant anti hématome connu et elle aide aussi à la cicatrisation ! Je n’utilise plus de gel d’arnica depuis longtemps grâce à elle.

• Menthe poivrée. Si vous êtes, comme moi, sujets aux maux de tête (chez moi ce sont de bonnes grosses migraines ophtalmiques) et que vous ne connaissez pas cette astuce, vous allez me bénir (toujours plus^^). Plus sérieusement, avant, quand je sentais une migraine arriver, je pouvais tout bonnement oublier ma journée. Incapable de me lever, les odeurs, les sons et la lumière m’étaient insupportables… Bref, la réjouissance. C’est là que l’huile essentielle de menthe poivrée fait son entrée. Personnellement je ne suis pas du tout sensible aux HE, je l’applique donc en mode viking directement pure sur les tempes, la nuque ou tout autre endroit qui me fait souffrir sur le moment. Vous pouvez la diluer dans de l’huile végétale (ce qui est généralement conseillé) et vous masser avec. Une autre technique super efficace consiste à bien humidifier un petit linge à l’eau froide et à y déposer quelques gouttes avant de l’appliquer sur le front (vous pouvez aussi congeler rapidement le linge pour encore plus d’effet fraicheur). Vous verrez, c’est vraiment radical!

• Lavande Aspic. C’est l’huile essentielle que je dégaine en cas de piqûre d’insecte (et je suis allergique donc, croyez moi, ça fonctionne) ou de brûlure. À appliquer tout simplement sur l’endroit désiré et, ô bonheur, ça soulage immédiatement. En cas de brûlure, je la combine au gel d’aloe vera et c’est un super combo.

• Ravintsara. Celle ci est l’amie des nez bouchés et des gorges qui grattent. Je la trouve hyper efficace (comme toutes celles que je vous présente en même temps ^^) et je la dégaine dès que je sens le moindre symptôme. La méthode la plus simple consiste à respirer directement l’huile essentielle dans son flacon pour le nez bouché, ou à se frictionner les amygdales (en externe hein !) ou le thorax en fonction de l’endroit où vous vous sentez encombré. La deuxième méthode est celle qui me plaît personnellement moins mais qui est tout aussi, voire plus, efficace : les inhalations. Pas de secret, c’est super connu pour vous dégager les voies respiratoires en moins de deux. Un grand bol d’eau bien chaude, quelques gouttes d’HE et une serviette sur la tête. Enfin, si je sens que ce n’est pas suffisant, j’en ajoute deux ou trois gouttes dans un verre d’eau et je bois le tout cul sec 😉

IMG_2402

Pour se faire belle

• Romarin à cinéole. Ça va être l’instant glamour, mais comme beaucoup de personnes, j’ai le cuir chevelu sensible et sujet aux pellicules. Le moindre stress, les chutes de températures ou un shampooing pas adapté, et c’est les gratouilles assurées. Suite à un fort stress, il y a quelque temps j’ai constaté que je perdais pas mal de cheveux et j’ai cherché un moyen d’y remédier. L’huile essentielle de romarin est parfaite pour ses deux problèmes, mais également pour les cheveux ternes. Elle ne peut vous faire que du bien en somme 🙂 Je l’utilise diluée dans une bouteille en eau de rinçage. Il m’arrive aussi d’ajouter du vinaigre de cidre pour la brillance. Au bout de deux shampooings, je constatais déjà une amélioration (combinée au changement de mon shampooing trop agressif pour moi).

• Pamplemousse rose. Je crois qu’à ce jour, c’est l’huile essentielle que je préfère d’un point de vue olfactif. Toujours à cause du stress, j’ai été sujette à de sympathiques poussées de boutons (vous sentez l’ironie ??) et à des micro kystes. Ses propriétés antiseptiques et régénérantes (en plus de son odeur à tomber) m’ont convaincues et j’en ai mélangé quelques gouttes à mon huile végétale de thé blanc Make It Beauty (il faut absolument que je vous parle de ces huiles !) et franchement, ça fait super bien le job en plus d’ajouter du confort d’utilisation grâce à l’odeur, l’huile végétale de thé blanc étant plutôt neutre.

• Palmarosa. On ne la présente plus, cette huile essentielle est la reine quand il s’agit des “mauvaises” odeurs. Elle entre dans la composition de la majorité des déodorants naturels et des recettes maisons pour fabriquer ces derniers. Je l’utilise de manière très simple. Si je sens que mon déodorant (le Clémence & Vivien) ne va pas suffire, je prélève une ou deux gouttes que je tapote sous mes aisselles en plus, ce qui renforce l’action de mon déodorant.

• Tea tree. Et enfin, je vous reparle de celle ci dans la catégorie beauté car son action anti bactérienne est tout aussi efficace sur la peau. Dès qu’un bouton qui pointe le bout de son nez, je sais qu’il ne fera pas long feu avec elle. Appliquée de manière locale et pure sur le bouton, elle l’empêche de… mûrir (désolé, vraiment^^) et il sèche littéralement ! Attention toutefois à l’appliquer uniquement sur le dit intrus, car elle assèche quand même pas mal la peau.

2 commentaires sur “Les huiles essentielles au quotidien

  1. Coucou !
    Je viens de jeter un oeil “par curiosité” sur ce que vous disiez sur les huiles essentielles. Ayant travaillé dans un laboratoire d’huiles essentielles dans ma jeunesse, je les utilise sur moi et sur mes enfants (désormais grands) depuis toujours.
    Je suis complètement consternée de voir que vous utilisez du Tea-tree pour…le ménage ! l’HE de Tea tree a tellement d’autres applications : piqûres de guêpe, de moustique, d’araignées, anti-fongique, mycosique, bactéricide, inflammations cutanées….C’est un miracle incontournable à emporter avec soi partout et surtout en voyage. Le mettre sur le sol…waow…je trouve que c’est un peu du gâchis, j’avoue.
    Quand à l’HE de Citron (citrus limonum), c’est l’huile essentielle des enfants. Elle permet de calmer une nausée, d’être prise conjointement à 1 seule goutte d’HE de Thym à thymol en cas de grosse crève (1 goutte de thym à thymol + 3 gouttes d’HE Citrus limonum sur un petit morceau de sucre : ne rien avaler tant qu’il reste des grains de sucre dans la bouche. A prendre 3 fois / jour : crève résorbée en 3 jours), est divine en diffuseur….

    Quant aux problèmes de boutons, de peau, d’hématomes que l’on peut rencontrer, c’est dû à une mauvaise alimentation (j’ai payé chez pour le savoir !) + (peut-être aussi) du stress, ce qui a pour conséquence une mauvaise circulation, dont découlent hématomes etc…. : une bonne cure de jus de légumes (bios évidemment) avec un extracteur, suppression du gluten, du sucre et des laitages, suffisamment d’oxygénation, et tout ça n’existera plus : essayez pendant un mois au moins, vous verrez….
    En tous cas, l’idée de faire connaître les HE à celles qui suivent votre blog est plus que louable : bravo !

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire et les précisions que vous apportez. En effet, je ne suis pas une spécialiste et c’est pour cela que je précise que ce sont les utilisations que je fais personnellement des huiles essentielles et non une vérité absolue.
      Pour le tea tree, je sais effectivement qu’elle regorge de bienfaits (comme toutes les HE qui sont au final bonnes pour un million de choses chacune) mais c’est effectivement l’utilisation que j’en fait, en plus de résorber des boutons qui ont bien sûr des causes diverses et variées. Je suis végane, je bois des jus de légumes et m’oxygène presque tous les jours, les huiles essentielles sont donc un bon support pour moi, encore une fois cela étant très personnel. Pour l’huile essentielle de citron, je n’ai pas d’enfants et je ne l’utilise donc personnellement pas pour ces utilisations mais merci de la précision qui en intéressera beaucoup j’en suis sûre! Belle journée à vous

Laisser un petit mot